dimanche 18 septembre 2011

Les chevaux de Troie du nucléaire

Mise à jour des liens le 11 Mai 2014

(Ou comment le nucléaire revient par la petite porte du chauffage électrique.)


Il vous arrivera peut-être un jour de visiter le site équilibre des énergies.J'y ai été invité par un Tweet chaleureux.


C’est vert, c’est beau c’est frais, on dirait presque un site écolo !




On y parle d’énergies, d’équilibre, il y a une belle bannière avec une éolienne qui tourne, et tout et tout !

C’est tendance jeune, il y a des tweets, et même une info décalée sur l'urine comme source d'énergie pour un portable ! (info reprise du site zegreenweb.com).

On se dit voilà un site sympa, et puis on furète un peu.

Et on découvre des choses encore plus "décalées"...

On lit par exemple dans l’édito une poignante défense du chauffage électrique ! Celui-ci est jugé trop pénalisé par la nouvelle réglementation thermique : "…pénalise beaucoup plus lourdement, les logements chauffés à l’électricité que des logements similaires chauffés au gaz construits à la même époque. Pourtant ces logements électriques sont mieux isolés… ".

Alors on commence à se demander qui sont ces ardents défenseurs de la planète, de son climat, etc. Les vaillants paladins se présentent modestement comme : "des praticiens au contact des réalités économiques et sociales sur le terrain, ils considèrent que la maîtrise des énergies doit être d’abord au service des ménages et des professionnels qui utilisent ces bâtiments. Au delà des considérations de commodité et de qualité de vie, ils attachent donc une attention toute particulière aux coûts d’accès à l’énergie : coût d’investissement, charges d’exploitation, facture énergétique ".


Ces preux missionnaires se disent "Venus d’horizons divers" ! Ah bon ? Tiens tiens ! On ne lit pas l’édito jusqu’au bout (on a eu tort) et on va voir qui sont vraiment ces nouveaux chevaliers sauveurs du climat.


En voici quelques-uns :
  • Fédération Nationale des Professionnels Indépendants de l’Electricité et de l’Electronique(Ah bon ?)
  • PROMOTELEC, l’Association de Promotion des usages durables de l’électricité dans le bâtiment résidentiel et petit tertiaire (Est-ce une plaisanterie ?)
  • La Fédération des promoteurs immobiliers (Ben oui, le chauffage par « grille-pain électrique » coûte moins cher à installer qu’un vrai chauffage).
  • EDF !!! (Non non vous ne rêvez-pas)


Encore heureux que ces nouveaux "chevaliers verts" de la défense de la planète jugent utiles de préciser : "Nous souhaitons aussi bénéficier du soutien et de l’expertise des producteurs et fournisseurs d’énergies dès lors qu’ils s’inscrivent dans cette logique d’intérêt général, mais entendons garder notre totale indépendance à l’égard de ce que pourraient être leurs intérêts propres."

Bon assez rigolé, finit-on par se dire. Et l’on retourne lire l’édito, signé du Président de l’association Equilibre des énergies, un certain monsieur,… Jean Bergougnoux, qui n'est pas moins que le Directeur Général honoraire d’EDF !

Et c’est ainsi que votre serviteur honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus !
(Je n’avais même pas vu cette tour de refroidissement de centrale nucléaire dans leur bannière !)



Ce site est ce que l’on pourrait appeler un "Cheval de Troie du nucléaire".


A peine pourtant si l'on y découvre un article sur cette fatale énergie. Alors peut-être vous demandez-vous pourquoi soudain tant de méfiance de notre part ?

Peut-être même ignorez-vous amis lecteurs, tombés par hasard sur notre modeste site, pourquoi nous qualifions le chauffage électrique d’aberration française ?

Voici ce qu’en dit cet honorable site Belge, Energie + : "Si l'on regarde les choses globalement, suite à son bilan écologique défavorable, l'électricité ne devrait pas être utilisée pour le chauffage des locaux. Au Danemark, le chauffage électrique est interdit depuis 1985 ! Dans le meilleur des cas, une centrale électrique TGV (Turbine-Gaz-Vapeur) produit de l'électricité avec un rendement de 55 %. Alors que les rendements de production des chaudières au gaz sont de 92 %, voir nettement plus s'il s'agit d'une chaudière à condensation.
Passer par une centrale électrique pour faire de la chaleur, c'est vraiment utiliser un très mauvais vecteur intermédiaire. En comparaison, passer par de l'eau chaude est proportionnellement beaucoup plus efficace. On pourrait donc réserver la production d'électricité à des missions plus nobles (télécommunication, bureautique, éclairage, moteurs, ...)."


Nous vous conseillons également de lire cette étude de Greenpeace sur le chauffage électrique :


En voici un extrait :
"Le chauffage électrique représente 10% de la consommation nationale d’électricité et 36% de la consommation des ménages. Il équipe 30% de logements en France. Le parc français de chauffage électrique représente la moitié du parc européen.
Sur les 7 millions de logements chauffés à l’électricité, on trouve 3 millions d’appartements et 4 millions de maisons individuelles. Près de 60% de ces logements datent d’avant 1982 et ne disposent pas d’une isolation thermique efficace."


Vous pouvez également lire cet article, et moins récent, mais hélas toujours vrai :http://www.dissident-media.org/stop_nogent/82_chaufage_electric.html

Ainsi que ce document de Global Chance sur la soit-disant vertue du chauffage électrqiue : http://www.global-chance.org/IMG/pdf/GC25p18.pdf


Pour résumer, le choix du chauffage électrique a été fait en France pour justifier le déploiement de l’industrie nucléaire après le premier choc pétrolier. D’autres pays à la même époque, comme la Suède par exemple, on choisit de s’affranchir de la dépendance au pétrole en développant les énergies renouvelables (Stockholm, première capitale verte), la France, qui avait déjà la bombe atomique,  a préféré chauffer des bâtiments avec de l’électricité produite par le nucléaire.


L'histoire du "grille-pain d'EdF" en vidéo

Le site terraeco.net a réussi à faire l'historique des principales campagnes de pubs d'EdF depuis 1972, c'est un vrai petit bijou !
Allez vite voir sur ce lien : Comment EdF a vendu le grille-pain à la France


Un petit conseil pour finir

Rappelez-vous ce précieux conseil amis lecteurs : « Tout ce qui est vert sur le web ne sent pas toujours la chlorophylle ! ».


Mise à jour au 6 Novembre 2013 :

Equilibre des Energies continue sa belle aventure sur les chemins radieux du nucléaire. Lisez cet article sur le site de BFMTV, c'est ce que l'on appelle un exemple du genre !

Un titre comme ça, cela ne s'invente pas ! : Le logement tout électrique: la solution d'avenir de la transition ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire